Mes lectures,  Vie quotidienne

Mes lectures de Février

Je craignais que ce mois de Février soit pauvre en lecture car nous sommes en plein travaux de notre nouvelle maison ! C’était d’ailleurs mal parti mais je me suis bien rattrapée puisque j’ai 5 livres au compteur avec de très belles découvertes ! Je vous laisse les découvrir !

La vie secrète d’une mère indigne, Fiona Neill :

« Il y a les mères exemplaires, toujours ponctuelles, pomponnées, et souriantes, celles qui préparent des gâteaux pour la kermesse et s’occupent des costumes du spectacle de fin d’année. Et puis il y a les autres : celles qui claquent la porte en laissant les clés à l’intérieur, et qui oublient systématiquement le goûter de leurs enfants. Lucy est clairement de celles-là ! Jusqu’à présent, malgré quelques loupés, elle s’était plutôt bien débrouillée avec sa petite famille. Mais les choses se compliquent quand elle commence à lorgner sur un parent d’élève, rencontré à la sortie des classes… Mauvaise idée, Calamity Lucy. Très mauvaise idée ! »

Lucy est un personnage haut en couleur en effet et plus que maladroite. Tellement maladroite que ça devient parfois même un peu trop. Elle cumule les faux pas et les mésaventures tout au long du roman sans pour autant que l’histoire avance. J’ai trouvé qu’on tournait un peu en rond pour rien. C’est un livre facile à lire, idéal pour se détendre et ne penser à rien mais que je ne conseille pas pour autant.

Les héritiers de l’Aube, tome 1 : Le septième sens, Patric Mc Spare :

« Royaume de France, mai 1411. Arrachés à leurs époques respectives, trois jeunes gens aux pouvoirs magiques latents sont contraints par un Merlin impitoyable de se lancer dans une quête à travers les âges. Alex, dix-huit ans, australien du XXIe siècle ; Laure, vingt-deux ans, française du XVIIIe siècle ; Tom, douze ans, anglais du XIXe siècle. Ils sont les héritiers, descendants directs du comte de Saint-Germain, de Nicolas Flamel et de Raspoutine, légendaires primo-sorciers. Résolu à conquérir la Pierre d’Emeraude avant les Héritiers, un redoutable démon aux mille visages attend dans l’ombre déchainant ses créatures maléfiques. Au cœur d’un Paris médiéval en pleine guerre civile commence le combat pour la survie du monde. Il n’y aura pas de quartier. Les Héritiers le savent. Et ils l’acceptent.  »

En fouillant dans les rayons de ma bibliothèque, je suis tombée un peu par hasard sur ce livre. Je l’ai choisie, pour tout vous avouer, simplement parce que j’ai lu le nom de Nicolas Flamel sur la quatrième de couverture (fan de Harry Potter si vous passez pas là)! Après avoir évité la mort de justesse, les trois personnages principaux se retrouvent plongés en pleine guerre de cent ans à la recherche de la Pierre d’émeraude.  L’histoire ne connait pas de temps mort et mêle habilement fiction, magie, mythologie,et évènements historiques. La fin m’a laissé dans un suspense qui m’a donné envie de lire le tome 2. Toutefois un petit bémol. J’ai trouvé que l’histoire était longue à mettre en place car on se perd avec les multiples personnages.

Eternels, tome 1 : Evermore, Alyson Noël  :

« Avant l’accident, Ever Boom était une adolescente populaire et joyeuse. Quand elle perd toute sa famille dans cet épisode tragique, elle reçoit soudain un terrible donc : celui de lire dans les pensées des gens et de connaitre leur vie simplement en les touchant. Elle se renferme alors sur elle-même et évite le contact des élèves du lycée qui la regardent comme une chose bizarre…. Jusqu’au jour où elle rencontre Damen Auguste. Damen est mystérieux et d’une beauté inquiétante. Toutes les filles du lycée se le disputent mais c’est à Ever qu’il s’intéresse. Or c’est le seul être dont elle ne peut découvrir les pensées. Et personne ne sait réellement qui il est ni d’où il vient. Damen n’est pas un simple mortel, Ever en est certaine. Elle sait aussi qu’elle est profondément et irrémédiablement attirée par lui. »

Si vous avez aimé lire Twilight, vous ne serez pas déçue avec Eternels ! Vous retrouvez les mêmes éléments : la fille triste et solitaire, le nouveau garçon mystérieux qui disparait on ne sait où, une rivale qui cherche à tuer Ever, des pouvoirs mystiques… Même si j’ai eu l’impression de déjà lu, j’ai bien aimé cette histoire et je lirai avec plaisir la suite de cette saga qui comporte tout de même encore 5 tomes !

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, Mary Ann Shaffer et Annie Barrows coup de !!!

« Janvier 1946. Tandis que Londres se relève douloureusement de la guerre, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre un monde insoupçonné, délicieusement excentrique ; celui d’un club de lecture au nom étrange inventé pour tromper l’occupant allemand : « Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates». De lettres en lettres, Juliet découvre l’histoire d’une petite communauté débordante de charme, d’humour, d’humanité. Et puis vient le jour où, à son tour, elle se rend à Guernesey. »

Ce livre m’avait attiré grâce à son titre et faisait partie de ma PAL depuis un long moment maintenant. Quelle fut ma découverte en lisant la première page ! Et pour cause c’est un roman épistolaire du début à la fin ! Après quelques pages, j’ai failli le fermer et ne plus y revenir ! Ça aurait été tellement dommage ! A travers les nombreuses lettres, on découvre des personnages tous plus attachants les uns que les autres qui livrent avec sincérité et émotion leurs histoires. C’est un véritable coup de cœur que je vous recommande vivement !

De mères en filles, tome 1 : Alice, Dominique Drouin :

« Alice est le fruit d’un amour défendu, la fille que Jeanne a eue avec son beau-frère. Elle grandit avec son père, un banquier froid et une mère adoptive qui ignore tout de ses origines. Enfant renfermée et solitaire, elle se réfugie dans la musique. Le piano comme exutoire jusqu’à la virtuosité. Claudio, lui, est un immigré italien. Maçon, fils de maçon, construisant les murs du conservatoire de Lille. Jusqu’à ce qu’un maestro découvre l’incroyable pureté de sa voix et décide de le prendre sous son aile. Dès leur première rencontre, Alice et Claudio s’enflamment d’une grande passion amoureuse. Mais les conventions sociales, leurs différences et de lourds secrets de famille semblent se mettre en travers de leur histoire… »

Encore un livre tout droit sorti de ma PAL que mes frères m’ont offert il y a peu pour mon anniversaire ! Même si l’histoire est centrée sur celle d’Alice, on suit en parallèle celle de Claudio jusqu’à leur rencontre. C’est la première fois pour moi que je lis une saga familiale et je ne suis pas déçue. J’ai adoré suivre Alice dans toutes les étapes de sa vie. J’ai tellement aimé que je suis déjà en train de lire le tome 2 !

N’hésitez pas à partager vos avis sur ces lectures ! Elles vous font envie ?

Et vous qu’avez-vous lu ce mois-ci ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :