Instruction En Famille (IEF)

Bilan de notre deuxième année en IEF

La dernière fois que je vous parlais d’IEF sur le blog, c’était en juillet 2020 pour le bilan de notre première année (à retrouver ici ). Durant cette deuxième année , j’en ai très peu parlé sur le blog et pourtant c’était bel et bien encore notre quotidien, et nous continuons pour une année supplémentaire. Nous en avons longtemps douté au vu de l’actualité et des annonces faites en octobre 2020, mais nous avons fait le choix de poursuivre car plus qu’un choix d’instruction c’est aussi un mode de vie familial qui nous convient parfaitement.

Pour cette seconde année, nous n’avions pas de planning type d’apprentissage. La seule chose que nous suivons vraiment c’est les rythmes et les besoins de nos enfants et des nôtres. Nous profitons bien souvent du temps de sieste de son frère pour faire les activités pour lesquels Flavien a besoin d’accompagnement. Je me suis beaucoup moins mise la pression car j’ai pu constaté une fois de plus que Flavien a une soif d’apprendre sans fin et que même si parfois il n’a pas envie de faire certains apprentissages, c’est qu’il se prépare à en faire d’autres que je n’avais pas vu venir. L’exemple que je peux vous partager, c’est qu’un soir il va voir son papa et lui dit : « Papa, deux fois deux, ça fait quatre et deux fois trois ça fait six, c’est bien ça?! ». Comment il en est arrivé là, je ne saurais vous l’expliquer puisque ce n’est pas une notion que nous avions abordé ensemble. La chose importante qu’il faut retenir quand on fait l’instruction en famille, c’est que notre enfant apprend constamment même quand on n’en a pas l’impression.

C’est pour ça que cette deuxième année, nous avons beaucoup pratiqué ce qui est communément appelé « unschooling », c’est à dire qu’on a laissé Flavien découvrir et apprendre de façon autonome et non-dirigée la plupart du temps. C’est l’idée encore une fois que tout est prétexte à l’apprentissage et que nous n’avons pas besoin de manuels et de fichiers pour apprendre. Nous l’avons vu alors se passionner sur plein de sujets divers et variés tels que la nature, les forêts de conifères, les animaux marins, les drapeaux, la météo, les fourmis, le corps humain et la digestion plus particulièrement,…. Bref autant de sujets passionnants que d’apprentissages. Et pour certains thèmes qui le passionnent plus que d’autres, tel que ça l’a été pour l’antarctique et les manchots, je lui ai alors proposé des étagères thématiques et des activités en lien avec ce thème. Nous sommes d’ailleurs resté sur cette thématique durant environ 3 mois sans qu’il s’en lasse pour vous dire !!

Cette année, nous avons donc inventé notre propre mode de fonctionnement IEF, et pour avoir rencontré d’autres familles également en IEF, j’ai pu constater que chaque famille à son fonctionnement. Chaque enfant, chaque parent, chaque famille a sa spécificité propre et c’est aussi ce qui fait le charme de l’IEF : sa diversité !

J’aime à penser que chaque année d’IEF que nous ferons sera unique et que nous évoluerons en fonction de nos envies et nos besoins.

Je suis d’ailleurs en train de préparer notre non-rentrée 2021-2022 et je peux vous dire qu’elle ne ressemblera pas non plus aux deux premières! Je vous présenterai tout ça dans un prochain article !

Et vous alors, si vous vous présentiez dans les commentaires? Vous êtes aussi des familles en IEF? J’ai hâte de vous lire!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :