Dans notre cuisine

Mon organisation en cuisine : prévoir les menus en avance + une semaine de menu (du 01 au 07/11)

La semaine dernière, j’ai partagé en story sur instagram, la façon dont je m’organisais pour faire mes menus. Cela a suscité quelques réactions sur comment je m’y prenais ainsi que des personnes qui me faisaient part du fait qu’elles n’arrivaient pas à faire des menus à la semaine.

Avant toute chose, la première question à vous posez est « Est-ce que j’ai besoin de faire mes menus à l’avance? ». Si pour vous savoir ce que vous allez manger à chaque repas est chose simple alors vous n’en avez surement pas besoin. Si au contraire, vous passez 20 minutes chaque soir, avec la porte du frigo ouverte à vous demandez ce que vous allez encore bien pouvoir faire à manger ce soir, alors là les menus à la semaine peuvent être un vrai soulagement.

Les menus à la semaine sont aussi pour vous, si vous vous êtes récemment rendus compte que votre budget courses était excessif et que vous aimeriez bien le réduire sans pour autant moins bien manger! Souvent le budget explose parce qu’on va faire un course par ci par là pour compléter mais 10€ par ci et 10€ par là, et bien à la fin du mois ça fait une petite somme bien rondelette.

Dans cet article, je vais donc vous partager les petits trucs et astuces que j’ai cumulé au fil des années. Je préfère vous prévenir à l’avance que ce n’est pas évident d’établir ses menus au départ. C’est un coup de main qui vient avec l’habitude.

1/ Lister ce qu’on a dans nos placards, frigo, congélateur et autre garde-manger :

Bien souvent quand on ne sait pas quoi faire à manger, on regarde rapidement ce qu’on a et ça se conclut toujours par « on a rien », et on file faire des courses à la supérette du coin pour compléter, on y va bien évidemment le ventre vide criant famine et on finit par acheter n’importe quoi!

Ce que je vous conseille donc de faire c’est de prendre une feuille et de TOUT noter dessus et j’insiste sur le TOUT! De la plaquette de beurre à la sauce tomate, en passant par la barquette de plat déjà tout prêt que vous avez congelé y’a 6 mois. Le fait de TOUT lister va vous permettre de vous rendre compte que non il n’y a pas rien chez vous, et qu’avec tout ça vous avez la possibilité de cuisiner plein de choses! Car la cuisine ce n’est pas seulement faire des recettes alléchantes trouvés sur internet, c’est avant tout composer une assiette avec plusieurs ingrédients. En sachant cela votre repas peut très bien être des pâtes à la sauce tomate avec des haricots verts. Des ingrédients basiques que l’on trouve dans la plupart des placards et qui compose un repas à part entière.

2/ Lister toutes les recettes que vous aimez :

C’est un exercice à faire tout simple et pourtant qui va beaucoup vous aidez. Vous pouvez demander aussi aux autres membres de votre famille de se prêter au même exercice. Cela vous permettra d’une semaine sur l’autre de venir piocher dans cette liste d’idées.

3/ Regarder les fruits et légumes de saison :

Si vous n’y connaissez rien il est facile de trouver sur internet de belles illustrations reprenant les fruits et légumes de saison. Cela vous permettra de varier vos repas d’une saison à l’autre, de prendre le plaisir de redécouvrir des légumes et des fruits que vous n’avez pas mangé depuis plusieurs mois, et aussi de faire des économies. Les tomates sont en effet plus chères en hiver qu’en été. Par exemple, j’ai créé sur Pinterest un tableau recettes contenant des sous-tableau pour chacune des saisons. D’une saison à l’autre je rajoute des idées et je vais piocher dedans au moment de faire mes menus.

4/ Miser sur des menus simple et rapides :

On a vite fait de regarder sur internet des recettes qui nous font envie, et au final il y a une liste de 32 ingrédient et 1h de préparation. C’est peut-être alléchant, mais sur le long terme ce type de recette ne tiendra pas. D’une part parce que les menus sont fait à la base pour nous faire gagner du temps et d’autre part, on ne devient pas chef cuistot du jour au lendemain. Ce qu’on recherche c’est des recettes du quotidien , qu’on prend plaisir à manger, sans passer notre vie dans la cuisine et y dépenser les 3/4 de son salaire. Par contre rien ne vous empêche de garder ces recettes un peu plus élaborées pour le week-end !

5/ Adapter la recette en fonction des ingrédients qu’on a :

Vous allez le voir dans la suite de l’article, mais j’ai prévu de faire un couscous cette semaine. J’ai donc trouvé une recette sur internet sauf que je n’avais pas tous les ingrédients. Je n’ai ni agneaux, ni poulet… Pas grave j’ai adapté la recette en ne mettant que des merguez (je les avais congelé suite à un panier d’invendus que j’ai récupéré quelques semaines auparavant) et j’ai remplacé le concentré de tomates et les tomates concassées de la recette initiale par de la sauce tomate que j’ai bien fait réduire. (PS : je viens de sortir de table et je peux vous dire que ce couscous était très bon !!)

Rien de mieux qu’un exemple pour illustrer mes propos.

Pour établir mes menus de la semaine voilà  ce que j’avais listé comme étant déjà dans mes placard/frigo/congélateur : épinards, poireaux, pommes de terre, champignons, boite de thon, courges, petits pois, maquereaux, lardons, crème fraiche, sauce tomate, merguez, riz, pâtes, boulghour, semoule,…. J’ai aussi fait le point sur les légumes que j’ai encore dans le potager comme du chou kale, du céleri branche, quelques courges, des feuilles de blettes.

J’ai aussi regardé les menus des semaines précédentes, cela me permet de faire le point sur les recettes qui reviennent le plus souvent, celles que j’avais prévu de faire et que je n’avais pas faites. Par exemple, la semaine dernière j’avais prévu de faire un couscous que je n’ai pas fait, je le reporte donc à cette semaine.

Une fois que j’ai fais tout ça, je fais une liste d’idée de repas. Je ne les ferais peut être pas toutes cette semaine mais ça me laisse une visibilité sur ce qui est possible ou pas de faire cette semaine.

Dernière étape, on répartit les différents idée de repas sur la semaine et on fait la liste de courses. Personnellement j’essaie de faire attention à l’équilibre alimentaire, si il n’y a pas de légumes le midi, je les met le soir, je ne fais pas des pâtes deux repas de suite,….

Trêve de bavardage, voilà le menu que j’ai pu élaboré pour cette semaine. Je n’avais pas tout ce qu’il fallait dans mes placards, j’ai donc été faire quelques courses et j’en ai eu pour 50€, sachant que nous sommes 4 et que nous mangeons tous ensemble midi et soir.

 

Lundi

Midi : Restes du week-end

Soir : Velouté de légumes (pommes de terre, carottes, navet et verts de poireaux), pain, fromages et Pumpkin Pie

Mardi :

Midi : couscous

Soir : Courge spaghettis (qui vient du potager) façon carbonara (inspiré de cette recette )

Mercredi :

Midi : Riz cantonnais (je remplace les dès de jambon par des petits morceaux de saucisson sec)

Soir : Pâtes et brocolis

Jeudi :

Midi : restes de couscous et riz cantonnais

Soir : Empanadas au thon et bol de soupe

Vendredi :

Midi : Riz, fondue de poireaux (avec les blancs de poireaux puisque je ne met que le vert dans la soupe), restes de brocolis et oeufs au plat

Soir : Restes de la semaine, pain, fromage

Samedi :

Midi : On verra avec ce qu’il nous reste dans le frigo

Soir : Pizzas

Dimanche

Midi : repas avec des amis

Soir : Apéro dinatoire

 

En plus de préparer mes menus à la semaine, je cuisine aussi certains repas à l’avance. Je vous en avais déjà parlé dans un article spécifique consacré au Meal Prep

Lorsque je prévois les menus, je ne prévois pas les petit déjeuners puisque l’on choisit ce que l’on veut manger au jour le jour, ni les desserts puisque c’est sensiblement chaque fois la même chose à savoir yaourt nature, pain, fromage, fruits.

En ce qui concerne les goûters des enfants cela varie chaque semaine. Si c’est une préparation longue ou bien en grande quantité comme la compote, les sablés et les cookies je les fais à l’avance, lors de ma session de meal prep par exemple. Sinon c’est fait à la dernière minute comme ça peut être le cas pour un gâteau au yaourt, des crêpes ou des gaufres.

J’espère que cet article pourra vous aider à y voir plus clair dans la préparation des menus! N’hésitez pas à me partager vos habitudes en commentaires !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :