Une journée à Chamonix

Hier c’était la Saint Valentin, et même si nous n’avons pas l’habitude de l’a fêter, c’est le moment idéal pour vous publier cet article !

Quand on est parents, mais aussi quand on ne l’est pas, il fait bon de s’éloigner du quotidien et de la routine pour s’offrir du temps rien qu’à deux ! Et pourtant il est très rare que nous nous en accordions !  Nous avons pris l’habitude de le faire environ deux fois par an : pour nos anniversaires (nous avons deux jours d’écarts) et pour notre anniversaire de mariage.

Il y a de ça 15 jours nous avons soufflés nos 29 bougies. C’était le moment parfait pour s’organiser un petit moment spécial détente ! Autant vous dire que ça arrivait à point nommé car ces dernières semaines avec Flavien n’ont pas été de tout repos… Ce n’est pas tous les jours faciles d’être parents et c’est parfois même bien épuisant…. Et ça, mes copines l’avaient bien compris puisque pour la naissance de bébé ouistiti elles nous avaient offert une box « évasion en duo ».

Parmi toutes les offres proposées, nous avons choisi de nous rendre à Chamonix et plus particulièrement au Refuge des Aiglons. Notre formule nous permettait d’accéder à l’espace spa et remise en forme de cet hôtel. Nous avons ainsi eu accès au sauna, au hamam, au jaccuzi et à la piscine en extérieur ainsi qu’à un massage hydrojet de 20 minutes chacun.

En lisant le terme « hydrojet » nous nous imaginions tous les deux, en maillot de bain, face à un mur avec un jet d’eau surpuissant dirigé sur nous ! Loin de cette idée puisqu’il s’agit en réalité d’un lit massant. Le matelas est rempli d’eau et projette plusieurs jets  que nous pouvons, grâce à une télécommande, faire varier en intensité mais aussi diriger sur les zones du corps que nous avons envie de masser.

Nous avons passé un moment très agréable ! Et ce n’était pas fini puisque le spa possède aussi un espace de repos avec des fauteuils bien confortables pour boire une tisane !

 

Après deux heures passées à se détendre il était maintenant l’heure d’aller manger ! Faut pas croire mais ne rien faire ça creuse !!  Nous nous sommes donc arrêtés pour nous restaurer dans une omeletterie : « La Poële » (endroit recommandé par ma maman et bien noté chez tripadvisor) ! Nous n’avons pas été déçus ! Nous avons pris une formule du midi (entrée+plat+dessert) qui était délicieuse et qui plus est à prix raisonnable !

Suite à ça, on pensait faire un tour dans Chamonix (le lien vers leur site internet). Peut-être avions nous une trop grande attente au vue de sa réputation mais nous avons été plutôt déçu. Nous l’avons trouvé sans charme, très touristique et les prix ne sont pas accessibles à tous…. Il faut en effet compter minimum 60€ pour se rendre au Montenvers ou à l’Aiguille du midi… C’est dommage surtout que ce sont des lieux qui ont l’air toutefois époustouflant !

Malgré cela, nous garderons de cette journée que du positif ! Nous avons profité de doux moments de détente bien mérités au spa ! A savoir aussi que c’était notre première journée rien que tous les deux depuis la naissance de Flavien ! J’ai d’ailleurs, pour ma part, réussie à tenir toute la journée sans penser à lui toutes les deux minutes et sans harceler mes beaux-parents de coups de téléphone !

Débuter en couches lavables

Pour comprendre notre choix n’hésitez pas à aller lire notre article : Et si vous passiez aux couches lavables?

Comment débuter ?

En ce qui concerne l’équipement, HAMAC Paris conseille d’avoir en moyenne 5 couches par taille. Sincèrement, nous avons préférés en avoir 10 par taille et une vingtaine d’absorbants de telle sorte que nous puissions faire une machine tous les 2/3 jours.
Pour débuter, nous avions commencé par acheter un lot de couches en taille S comprenant : 5 couches + 12 absorbants en coton biologiques + 2 boites de voiles. Avec l’expérience et voyant que bébé les supportait très bien, nous avons par la suite racheté d’occasion 5 couches supplémentaires ainsi que des absorbants.

Il existe aussi une taille XS mais comme l’échographiste nous avait estimé un bébé de 3,5kg nous avons considéré que c’était un achat inutile puisqu’il ne les mettrait que très peu de temps.

Quand votre enfant grandit et que la couche devient trop serré ou alors que vous avez trop souvent des fuites, c’est qu’il est temps de changer de taille de couches ! Retrouvez le guide des tailles ici !

Mode d’emploi

Quand votre bébé à uniquement fait pipi, vous enlevez l’insert et le voile que vous mettez dans une poubelle réservée à cet usage (type poubelle de salle de bain) et qui ira ensuite à la machine à laver. La culotte imperméable quant à elle vous la laisser s’aérer pour un prochain usage : si elle ne sent pas mauvais et ne s’est pas pris d’urine vous pourrez la réutiliser plusieurs fois avant de la laver à son tour.
Quand votre enfant a fait des selles, vous les récupérez grâce au voile de protection et vous mettez le tout dans les toilettes (attention ne pas jeter le voile si vous êtes en fosse septique !!). Pour l’absorbant c’est la même démarche que pour les urines, vous le mettez au sale en préparation du lavage et vous faites de même pour la culotte imperméable. Si jamais l’absorbant et la culotte sont tâchés n’hésitez pas à frotter un peu avec un savon détachant spécifique.

Bon à savoir

Il n’y a rien de compliqué à utiliser les couches lavables au quotidien. Il y a toutefois quelques petites choses à savoir. Je ne sais pas si c’est le cas pour toutes les couches lavables mais c’est ce que recommande HAMAC Paris pour un bon entretien.

Nous avons fait le choix de ne pas mélanger dans la machine à laver les couches et notre linge. Pour cela nous avons instauré une routine de lavage avec une machine tous les 2/3 jours environ. Nous lavons ensemble les couches, les voiles, les absorbants ainsi que nos cotons lavables à 40°C (température maximum de lavage pour les culottes et les voiles). Il est fortement nécessaire de ne pas utiliser n’importe quelle lessive au risque d’encrasser vos absorbants. HAMAC Paris a fait une liste des lessives adaptées. N’hésitez pas à aller faire un tour sur leur foire aux questions !

Pour les cotons et les absorbants quand vous constatez qu’ils n’absorbent plus aussi bien qu’avant vous pouvez faire un « décrassage » c’est-à-dire les laver à 60°C. Cela va permettre de leur rendre leur pouvoir d’absorption.

Quand vous mettez vos culottes imperméables dans la machine à laver, pensez bien à fermer les scratchs !

Lire toutes ces informations comme ceci sous forme de liste à l’air très contraignant, mais je vous assure qu’on prend vite le coup de main ! Nous ne reviendrions pour rien au monde à des couches jetables ! Nous en utilisons néanmoins pour la nuit car nous n’avons pas trouvé de solutions adaptées aux urines abondantes de la nuit !

Et si vous passiez aux couches lavables ??

Lorsque j’étais enceinte nous nous sommes rapidement tournés vers les couches lavables pour notre bébé à venir. Nous en étions alors qu’au début de notre réflexion sur un mode de vie zéro déchets et cela semblait allait dans la continuité de notre démarche. Seulement, on ne voulait pas choisir n’importe quoi. Nous avions quelques exigences tout de même.

On souhaitait quelque chose de facile d’utilisation et d’entretien, d’agréable et de ne pas trop imposant pour notre futur enfant et surtout on voulait de la qualité. Pour nous il était hors de question d’y mettre le prix pour qu’elles rendent l’âme peu de temps après. Nous aimerions avoir plusieurs enfants et donc qu’elles soient encore en état pour chacun d’eux.

Nous voulions aussi quelque chose de sain à mettre sur les fesses de notre enfant. En tant qu’assistante maternelle, j’ai déjà vu un enfant faire une réaction allergique aux couches jetables et j’avoue que cela m’avait pas mal refroidi….

Le seul hic, pas facile d’y voir clair ! Sur le net on en trouve à tous les prix, de toutes les compositions et de toutes les utilisations : TE1, TE2, TE3… j’avoue que même encore aujourd’hui j’ai du mal à tout saisir…. Bref, à force de renseignement et de retour d’expériences, nous avons opté pour les couches de la marque HAMAC Paris !

Pourquoi nous avons fait le choix de HAMAC Paris ?

On a passé pas mal de temps sur leur site ! Ils proposent deux types de couches : les classiques et les T-Mac (pour mieux comprendre c’est ici). Nous avons préféré prendre la classique. Celle-ci est une couche lavable « déjà prête » qui se compose ainsi :

    • Une culotte imperméable en microfibre et une nacelle (non séparables)

    • Un insert en coton bio ou en microfibre

    • Un voile jetable (optionnel et lavable 2 fois en cas d’urine seulement)

HAMAC Paris est une marque française et toutes leurs couches sont fabriquées en France !

Ils sont transparents sur la qualité de leurs couches et sur leur fabrication. Elles sont certifiées et garanties sans produits nocifs pour la peau des bébés !

Elles sont en microfibres et tellement douces de telle sorte qu’elles n’irritent pas la peau de bébé !

Elles sont belles ! Elles existent dans de nombreux coloris ! Ce n’est qu’un détail mais ça fait partie de leur charme !!

En cas de couture qui se découd, de nacelles qui se déchire ou de scratch abimés, ils proposent un service de réparation ! Ce qui est en parfait accord avec notre volonté du zéro déchet car au lieu de jeter on répare pour donner aux couches une seconde vie!

Si vous voulez en savoir plus n’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site : www.hamac-paris.fr