Notre cuisine en mode « presque » Zéro Dechets

La cuisine est la première pièce dans laquelle nous avons opéré des changements. Je vous préviens ne prenez pas peur en lisant cet article ! Cela fait un an et demi que le processus s’est lancé à la maison et nous sommes encore loin du zéro déchet ! Pour nous les choses se mettent en place lentement et sûrement ! Certains gestes du quotidien sont définitivement acquis mais beaucoup d’autres sont à améliorer.

Ce que nous avons mis en place :

Préférer des matériaux recyclables et durables

Première étape qui pour nous a été la plus simple : supprimer les bouteilles d’eau en plastique.
Nous buvons l’eau du robinet. Nous avons la chance que l’eau de chez nous soit bonne alors pourquoi ne pas la boire ? Sur les conseils de ma sage-femme, nous l’avons même utilisé dès le début pour les biberons de bébé ouistiti
Nous avons investi dans des bouteilles en verre : une 50cl que nous emportons partout avec nous, et une 25cl qu’Antho laisse sur son bureau au travail.

Nous avons profité de la fin de vie de la plupart de nos ustensiles en silicone pour les remplacer par des cuillères en bois ou en bambou (matériaux plus durables puisque renouvelables et compostables)

A table, on utilise des serviettes en tissu car non ce n’est pas ringard d’avoir une belle serviette à table plutôt qu’un morceau d’essuie-tout ! Nous allons d’ailleurs bientôt investir dans de beaux ronds de serviettes en bois personnalisés que j’ai repéré sur le net (ici)!

Supprimer les emballages :

L’idéal c’est de faire les courses en vracs. Pour cela on s’est équipé de bocaux en verre pour ranger toute notre épicerie. Nous les avons acheté dans un grand magasin suédois (à retrouver ici) mais vous pouvez aussi en trouver lors de vide grenier à des prix vraiment intéressants!  Nous récupérons aussi pas mal de pots en verres pour stocker les petites quantités ou pour mettre au frais les restes.

On ne part jamais (ou presque jamais…. ) faire nos courses(que ce soit en magasin classique, en magasin vrac ou au marché) sans oublier notre attirail de tote-bag, sacs en tissus et sachets papiers. Les sacs en tissus et tote-bag ont été acheté dans différents magasins au fils du temps mais on peut aussi les coudre. J’en ai d’ailleurs réalisés un récemment qui reste dans le sac à langer de bébé ouistiti. Bref, je m’égare… Les sachets papiers quand à eux sont des récupérations de la boulangerie ou du marché. Sachez que plutôt que des les jeter à chaque utilisation, vous pouvez les réutiliser de nombreuses fois!

On a aussi acheté des boîtes en verre à couvercles de toutes tailles.  Elles servent bien évidemment comme boite de conservation dans le frigo mais elles ont le gros avantage de passer au four ! J’utilise la version grand format pour faire cuire tous nos gratins et gâteaux ! On fait donc d’une pierre deux coups car comme il y a un couvercle bye bye le film alimentaire ! V

En cuisinant maison (pâte à pizza, pâte brisée, gâteau du goûter,…) cela permet d’éviter les surplus d’emballages qui envahissent nos poubelles !! Je vous le concède ça prend du temps mais c’est tellement meilleur tant au niveau gustatif que pour notre santé !! Je teste d’ailleurs en ce moment plusieurs recettes de pâte brisée, je vous les partagerait donc bientôt!

 

Ce que nous devons améliorer :

Nous achetons encore des rouleaux d’essuie-tout (très pratique pour nettoyer le vomit du chat…), je voudrais les supprimer en mettant à disposition dans la cuisine des carrés de tissus.

Nous n’avons pas encore trouvé le produit vaisselle idéal. Nous en avions testé un acheté en biocoop qui se vendait en vrac mais j’y suis allergique. Je crois qu’Antho doit avoir une recette sous la main qu’il veut tester ! Je compte donc sur lui.

Notre poubelle se remplit au ¾ des épluchures de nos légumes ! Comme nous allons bientôt devenir propriétaire, on a prévu d’installer dans notre jardin un bac à compost !

Pour certains produits alimentaires (le beurre, les briques de lait, la crème fraîche et liquide…) nous n’avons pas encore trouvé de solution zéro déchet….

Nous utilisons encore pas mal de papier sulfurisé. Nous avons déjà un tapis de cuisson en silicone mais comme on fait souvent cuire plusieurs fournées de cookies à la fois, un seul ne suffit pas !

Et vous, qu’avez vous mis en place dans votre cuisine?

Mes lectures de Février

Je craignais que ce mois de Février soit pauvre en lecture car nous sommes en plein travaux de notre nouvelle maison ! C’était d’ailleurs mal parti mais je me suis bien rattrapée puisque j’ai 5 livres au compteur avec de très belles découvertes ! Je vous laisse les découvrir !

La vie secrète d’une mère indigne, Fiona Neill :

« Il y a les mères exemplaires, toujours ponctuelles, pomponnées, et souriantes, celles qui préparent des gâteaux pour la kermesse et s’occupent des costumes du spectacle de fin d’année. Et puis il y a les autres : celles qui claquent la porte en laissant les clés à l’intérieur, et qui oublient systématiquement le goûter de leurs enfants. Lucy est clairement de celles-là ! Jusqu’à présent, malgré quelques loupés, elle s’était plutôt bien débrouillée avec sa petite famille. Mais les choses se compliquent quand elle commence à lorgner sur un parent d’élève, rencontré à la sortie des classes… Mauvaise idée, Calamity Lucy. Très mauvaise idée ! »

Lucy est un personnage haut en couleur en effet et plus que maladroite. Tellement maladroite que ça devient parfois même un peu trop. Elle cumule les faux pas et les mésaventures tout au long du roman sans pour autant que l’histoire avance. J’ai trouvé qu’on tournait un peu en rond pour rien. C’est un livre facile à lire, idéal pour se détendre et ne penser à rien mais que je ne conseille pas pour autant.

Les héritiers de l’Aube, tome 1 : Le septième sens, Patric Mc Spare :

« Royaume de France, mai 1411. Arrachés à leurs époques respectives, trois jeunes gens aux pouvoirs magiques latents sont contraints par un Merlin impitoyable de se lancer dans une quête à travers les âges. Alex, dix-huit ans, australien du XXIe siècle ; Laure, vingt-deux ans, française du XVIIIe siècle ; Tom, douze ans, anglais du XIXe siècle. Ils sont les héritiers, descendants directs du comte de Saint-Germain, de Nicolas Flamel et de Raspoutine, légendaires primo-sorciers. Résolu à conquérir la Pierre d’Emeraude avant les Héritiers, un redoutable démon aux mille visages attend dans l’ombre déchainant ses créatures maléfiques. Au cœur d’un Paris médiéval en pleine guerre civile commence le combat pour la survie du monde. Il n’y aura pas de quartier. Les Héritiers le savent. Et ils l’acceptent.  »

En fouillant dans les rayons de ma bibliothèque, je suis tombée un peu par hasard sur ce livre. Je l’ai choisie, pour tout vous avouer, simplement parce que j’ai lu le nom de Nicolas Flamel sur la quatrième de couverture (fan de Harry Potter si vous passez pas là)! Après avoir évité la mort de justesse, les trois personnages principaux se retrouvent plongés en pleine guerre de cent ans à la recherche de la Pierre d’émeraude.  L’histoire ne connait pas de temps mort et mêle habilement fiction, magie, mythologie,et évènements historiques. La fin m’a laissé dans un suspense qui m’a donné envie de lire le tome 2. Toutefois un petit bémol. J’ai trouvé que l’histoire était longue à mettre en place car on se perd avec les multiples personnages.

Eternels, tome 1 : Evermore, Alyson Noël  :

« Avant l’accident, Ever Boom était une adolescente populaire et joyeuse. Quand elle perd toute sa famille dans cet épisode tragique, elle reçoit soudain un terrible donc : celui de lire dans les pensées des gens et de connaitre leur vie simplement en les touchant. Elle se renferme alors sur elle-même et évite le contact des élèves du lycée qui la regardent comme une chose bizarre…. Jusqu’au jour où elle rencontre Damen Auguste. Damen est mystérieux et d’une beauté inquiétante. Toutes les filles du lycée se le disputent mais c’est à Ever qu’il s’intéresse. Or c’est le seul être dont elle ne peut découvrir les pensées. Et personne ne sait réellement qui il est ni d’où il vient. Damen n’est pas un simple mortel, Ever en est certaine. Elle sait aussi qu’elle est profondément et irrémédiablement attirée par lui. »

Si vous avez aimé lire Twilight, vous ne serez pas déçue avec Eternels ! Vous retrouvez les mêmes éléments : la fille triste et solitaire, le nouveau garçon mystérieux qui disparait on ne sait où, une rivale qui cherche à tuer Ever, des pouvoirs mystiques… Même si j’ai eu l’impression de déjà lu, j’ai bien aimé cette histoire et je lirai avec plaisir la suite de cette saga qui comporte tout de même encore 5 tomes !

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, Mary Ann Shaffer et Annie Barrows coup de !!!

« Janvier 1946. Tandis que Londres se relève douloureusement de la guerre, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre un monde insoupçonné, délicieusement excentrique ; celui d’un club de lecture au nom étrange inventé pour tromper l’occupant allemand : « Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates». De lettres en lettres, Juliet découvre l’histoire d’une petite communauté débordante de charme, d’humour, d’humanité. Et puis vient le jour où, à son tour, elle se rend à Guernesey. »

Ce livre m’avait attiré grâce à son titre et faisait partie de ma PAL depuis un long moment maintenant. Quelle fut ma découverte en lisant la première page ! Et pour cause c’est un roman épistolaire du début à la fin ! Après quelques pages, j’ai failli le fermer et ne plus y revenir ! Ça aurait été tellement dommage ! A travers les nombreuses lettres, on découvre des personnages tous plus attachants les uns que les autres qui livrent avec sincérité et émotion leurs histoires. C’est un véritable coup de cœur que je vous recommande vivement !

De mères en filles, tome 1 : Alice, Dominique Drouin :

« Alice est le fruit d’un amour défendu, la fille que Jeanne a eue avec son beau-frère. Elle grandit avec son père, un banquier froid et une mère adoptive qui ignore tout de ses origines. Enfant renfermée et solitaire, elle se réfugie dans la musique. Le piano comme exutoire jusqu’à la virtuosité. Claudio, lui, est un immigré italien. Maçon, fils de maçon, construisant les murs du conservatoire de Lille. Jusqu’à ce qu’un maestro découvre l’incroyable pureté de sa voix et décide de le prendre sous son aile. Dès leur première rencontre, Alice et Claudio s’enflamment d’une grande passion amoureuse. Mais les conventions sociales, leurs différences et de lourds secrets de famille semblent se mettre en travers de leur histoire… »

Encore un livre tout droit sorti de ma PAL que mes frères m’ont offert il y a peu pour mon anniversaire ! Même si l’histoire est centrée sur celle d’Alice, on suit en parallèle celle de Claudio jusqu’à leur rencontre. C’est la première fois pour moi que je lis une saga familiale et je ne suis pas déçue. J’ai adoré suivre Alice dans toutes les étapes de sa vie. J’ai tellement aimé que je suis déjà en train de lire le tome 2 !

N’hésitez pas à partager vos avis sur ces lectures ! Elles vous font envie ?

Et vous qu’avez-vous lu ce mois-ci ?

Bilan du Cold Winter Challenge 2017 : partie 2

Vous pouvez retrouver la première partie de ce bilan ici

Marcher dans la neige

Croc Blanc, Jack London :

« A l’épreuve du Grand Nord, un jeune chien-loup apprend à survivre dans ce paysage glacé et sauvage. Il sera recueilli par des Indiens qui lui donneront son nom : Croc-Blanc. Il découvre auprès de ces hommes la chaleur et la quiétude, mais aussi le goût du sang. Racheté par un homme blanc sans foi ni loi, il deviendra chien de combat et apprendra un sentiment inconnu de lui jusqu’alors : la haine. »

J’avais déjà lu L’appel de la forêt du même auteur et j’avais adoré ! Mais pour ce roman-ci, je suis plus indécise…. Alors que dans L’appel de la forêt Jack London raconte l’histoire d’un chien domestique devenant sauvage, Croc Blanc se construit à l’inverse. Croc blanc est un chien loup qui nait à la vie sauvage et qui va se faire tour à tour maltraiter, domestiquer, vendre,…. Jack London arrive à retranscrire avec brio les émotions des chiens et a un sens précis du détails. Certaines scènes sont tellement bien décrites qu’elles en deviennent difficile à lire… J’ai même failli à un moment fermer le livre. Heureusement, et sans en vous dire plus je vous rassure, cette histoire se termine bien.

Lecture Bonus

Les Carnets de Cerise, T.5, Joris Chamblain et Aurélie Neyret : coup de  !!!

« Il était une fois…. Quand j’étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j’avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois… ben mois, Cerise ! J’ai dix ans et demi et mon rêve, c’est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c’est d’observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets… »

Ce dernier tome est sorti au mois de Novembre 2017 et je ne peux pas vous dire à quel point ça a été dur pour moi de ne pas me précipiter dans une librairie pour l’acheter et patienter sagement jusqu’à Noël. Et pour cause, je suis tombée sous le charme de cette BD dès le tome 1. Les couvertures sont magnifiques et les illustrations sont justes sublimes ! Cerise et ses copines sont attachantes et chacun des tomes nous entraine avec son lot de mystères, d’aventures, d’imaginations… C’est pour moi un véritable coup de cœur et je ne peux que vous conseiller cette série, vous serez séduit sans aucun doute !!

Lectures abandonnées…

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain tesson :

« Assez tôt, j’ai compris que je n’allais pas pouvoir faire grand-chose pour changer le monde. Je me suis alors promis de réinstaller quelque temps, seul, dans une cabane. Dans les forêts de Sibérie. J’ai acquis une isba de bois, loin de tout, sur les bords du lac Baïkal. Là, pendant six mois, à cinq jours de marche du premier village, perdu dans une nature démesurée, j’ai tâché de vivre dans la lenteur et la simplicité. Je crois y être parvenu. Deux chiens, un poêle à bois, une fenêtre ouverte sur un lac suffisent à l’existence. Et si la liberté consistait à posséder le temps ? Et si la richesse revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures ? Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. »

Le résumé était prometteur et me faisait très envie. Cependant, j’ai trouvé cette lecture très monotone, et je n’ai vraiment pas réussi à accrocher au style de l’auteur. J’ai lutté mais je n’ai pas réussi à dépasser les 100 premières pages….

A la croisée des mondes, Philip Pullman :

« Pourquoi la jeune Lyra, élevée dans l’atmosphère confinée du prestigieux Jordan College, est-elle l’objet de tant d’attentions ? De quelle mystérieuse mission est-elle investie ? Lorsque son meilleur ami disparait, victime des ravisseurs d’enfants qui opèrent dans le pays, elle se lance sur ses traces. Un périlleux voyages vers le Grand Nord, qui lui révèlera ses extraordinaires pouvoirs et la conduira à la frontière d’un autre monde. »

J’ai lu le tome 1, Les Royaumes du Nord, en entier, mais j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dedans et bizarrement, je ne me suis pas du tout attachée aux personnages…. J’ai essayé de lire le tome 2, La tour des anges, car la fin du tome 1 m’avait donné envie d’en savoir plus mais là…. Rebelote…. J’ai eu à nouveau du mal à m’investir dans l’intrigue…. J’ai donc décidé de le laisser tomber… pour le moment. J’ai eu tellement de retour positif sur cette trilogie (oui oui il y a un tome 3 ensuite) que je pense que je réessaierai plus tard !

J’espère que ce bilan vous a plu et a pu vous donnez l’envie de lire !
Et vous, qu’avez vous lu?

Bilan du Cold Winter Challenge 2017 : partie 1

Ça y est le défi du Cold Winter Challenge 2017 arrive à son terme et je peux vous dire que je suis ravie d’y avoir participé cette année ! Si vous voulez en savoir plus, je vous le présentais dans cet article : Cold Winter Challenge 2017

Grâce à ce challenge, j’ai lu des livres que je n’aurai pas choisi en temps normal et j’ai eu de véritables coups de cœur. Je n’en dis pas plus et je vous les présente tout de suite !

La Magie de Noël

Le coffret de Noël , Richard Paul Evans : coup de  !!

« Ne vous êtes-vous jamais demandé quel avait été le premier cadeau de Noël ?… Non, Rick n’y avait jamais réfléchi. Débordé par son travail et par les soucis d’argent, il n’avait guère eu le temps, jusqu’ici de penser à ces choses… Pas plus qu’il n’avait eu de temps à consacrer à son épouse, Keri, et à sa fille de quatre ans, Jenna. Peu à peu, pourtant, la devinette de Mary se mit à l’intriguer… Mary ? Une vieille dame adorable chez qui la famille fauchée avait trouvé à se loger contre de menus services. Mais une nuit… Dans le grenier poussiéreux, une douce musique s’éleva d’un coffret de Noël. Un vieux coffret en noyer remplie de lettres jaunies… Et cette musique et ces lettres soufflèrent la réponse…. »

J’ai ce livre dans ma bibliothèque depuis un bon nombre d’années déjà et pourtant je ne l’avais jamais lu. Grâce au CWC, j’ai remédié à ça et découvert une vraie petite pépite à lire en période de fête mais pas seulement… Ce conte me confirme que ce n’est pas le nombre de pages qui fait la richesse d’une histoire. Celle-ci n’en contient que 90 et a su pourtant m’arracher quelques larmes. C’est une intrigue sans originalité mais toutefois très touchante qui nous rappelle avec douceur et émotion l’importance de passer du temps avec sa famille et en particulier avec ses enfants qui grandissent bien trop vite…. Peut-être est-ce mon cœur de maman qui parle… En tout cas je ne peux que vous conseiller cette lecture.

 

Flocons Magiques

Harry Potter à l’école des sorciers, J.K. Rowling : coup de  !!

« Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l’entoure ? Et qui est l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt ! »

Il faisait partie de mes lectures du mois de Novembre mais, ne l’ayant pas fini à temps je l’ai intégré au CWC. Et bien même si je le lisais pour la dixième fois au moins, j’ai encore été surprise par certains détails de l’histoire que je n’avais toujours pas mémorisé… Comme quoi l’univers d’Harry Potter est infini !

Animale, tome 1 et 2, Victor Dixen : coup de !!

« Et si le conte le plus innocent dissimulait l’histoire d’amour la plus terrifiante ?
1832. Blonde, dix-sept ans, orpheline, vit depuis toujours dans un couvent, entourée de mystères. Pourquoi les soeurs l’obligent-elles à couvrir ses cheveux d’or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes noires ? Qui sont ses parents et que leur est-il arrivé ? Quelle est la cause de ses évanouissements fréquents ?
Blonde est différente et rêve de se mettre en quête de vérité. Alors qu’elle s’enfuit du couvent pour remonter le fil du passé, elle se découvre un côté obscure, une part animale : il y a au coeur de son histoire un terrible secret. »

Qu’advient-il de Boucle d’Or une fois qu’elle s’est enfuie par la fenêtre ? C’est ce qu’a imaginé Victor Dixen avec la duologie Animale. J’ai lu ces deux tomes d’une traite et avec grand plaisir. J’y ai retrouvé plusieurs éléments que j’aime dans une histoire, à savoir : une héroïne courageuse au passé mystérieux avec un destin hors norme, un grand amour pour lequel il faut se battre, du merveilleux, du fantastique, des personnages secondaires avec des rôles importants, et bien évidemment des méchants. Si vous aimez les réécritures de conte, cette duologie devrait vous plaire !

 

Je vous ouvre les pages de ….

A travers cet article, je vais vous révéler deux choses sur moi que peu de gens connaissent…

Tout d ‘abord, je suis quelqu’un de stressée . Et ce n’est pas peu dire : difficultés d’endormissements et troubles du sommeil, eczéma et autres démangeaisons, ongles rongés, … Bref rien de très agréable au quotidien.

Deuxième point : j’adore dessiner même si en réalité je ne le fais que très rarement …

Vous vous demandez sûrement où je veux en venir ? Quoique le coloriage est quand même reconnu pour ses vertus déstressantes. Le lien que je fais entre les deux c’est : mon bullet journal.

Pour celles et ceux qui ont l’habitude de Pinterest et Instagram, vous en avez sûrement déjà entendu parler voire même vous en avez déjà un. Pour les autres, le bullet journal est un carnet vierge qu’on construit comme un agenda et que l’on personnalise au grès de ses envies. Si vous avez envie de vous lancer et d’en savoir plus, de nombreux sites internet  proposent des descriptifs et « mode d’emploi ».

J’ai déjà acheté au fils des années de nombreux agendas de marques, de formats et de tailles diverses mais je n’ai jamais trouvé celui qui me convenait. Grâce au bullet journal, j’ai trouvé un moyen de m’organiser comme bon me semble. Il me permet de noter mes rendez-vous, mon planning de travail puisqu’il change chaque semaine, mes pensées afin de désencombrer mon esprit. Il me permet également de créer des pages en fonction de mes besoins : une page pour noter les anniversaires, une pour lister les livres que je souhaiterais lire ou bien encore les films que je l’on souhaiterait regarder.

L’autre avantage du bullet journal c’est que comme on part de pages vierges, on peut le personnaliser à l’infini. On peut faire le choix de faire une version « minimaliste » en l’utilisant comme on le ferait pour un agenda classique ou bien on peut le décorer pour le rendre encore plus « unique ». Pour ma part, j’ai décidé de ne pas le laisser brut car je prends un réel plaisir à le décorer ! On peut trouver sur le net plein d’idées de pages pour s’inspirer !

Mon bullet journal me permet donc de me détendre grâce à son côté organisationnel mais aussi grâce au dessin !

Sur ce, je vous laisse avec mon bullet journal du mois de Janvier 2018 !

 

Si vous en avez un, n’hésitez pas à me partager votre organisation et vos créations !

DIY : Décoration premier anniversaire

Notre bébé ouistiti a eu 1 an le 14 Décembre et aujourd’hui il a donc 13 mois tout pile ! Je vous assure que ça nous fait tout drôle quand on pense que toute une année s’est écoulé depuis sa naissance ! On ne le dira jamais assez mais ça passe vraiment a vu d’œil ! On n’a pas le temps de dire ouf, qu’il dit déjà ses premiers mots, qu’il se met déjà debout tout seul, qu’il grimpe sur le canapé, qu’il demande à manger tout seul…. Il a appris tellement de choses ! Son premier anniversaire c’est aussi notre anniversaire un peu à nous, notre première année de jeunes parents et faut dire que nous aussi on a appris plein de choses…. Ce sera d’ailleurs sûrement le sujet d’un prochain article mais là n’est pas le sujet…

Nous avions envie de marqué le coup pour son premier anniversaire. Nous avons donc organisé un goûter durant lequel nous avons rassemblé quelques amis autour de nous ! On a passé vraiment un très bon moment et je crois bien que Flavien s’est lui aussi bien amusé !

Mais qui dit goûter d’enfant dit décoration bien sûr ! Je vais donc vous partagez quelques idées déco que j’ai trouvées sur Pinterest essentiellement et comme je n’avais pas envie de les acheter j’ai décidé de les réaliser moi-même.

  • Photos souvenirs de la naissance à un an :

    Matériel : une toile blanche (environ 5€ dans les magasins style La Foire Fouille ou Gifi), 12 photos (une par mois), de la cordelette, des mini pince à linge, une agrafeuse, des lettres en bois (facultatifs, vous pouvez très bien écrire le prénom de l’enfant à la main)

    Mode d’emploi :

    Sur une toile blanche, écrivez à la main le prénom de votre enfant ou collez sur le haut les lettres en bois.

    Tendre deux cordelettes que vous fixerez avec une agrafeuse au dos (voir photo). Penser à laisser un espace suffisant entre les deux cordelettes pour que les photos ne chevauchent pas.

    Accrochez vos photos grâce aux mini pince à linges. Et voilà c’est déjà prêt !! Ca ne prend que très peu de temps et le rendu est vraiment bien ! Moments souvenirs et émotions garanties !

  • Ma première année :

    Matériel : une toile blanche (environ 5€ dans les magasins style La Foire Fouille ou Gifi), des feutres.

    Mode d’emploi :
    Laissez cours à votre créativité !!

Nos envies pour 2018

Tout d’abord je vous souhaite à tous et toutes une belle année 2018 remplie de petits et grands bonheurs, d’amours, de joie, de rires et de fous rires, de beaux rêves…. !!!

Pour de premier jour de l’année, je n’ai pas envie de vous parler de résolutions car c’est bien souvent le genre de liste qu’on établit le 1er janvier et qui tombe aux oubliettes le 2…

Je vais plutôt vous parler de nos envies pour cette nouvelle année. Pour la plupart ce sont des choses qui sont sûres à 100% de se réaliser et qu’on attend impatiemment !!! Il y en a d’autres qui sont en projet depuis un moment et qu’on espère voir se concrétiser d’ici la fin de l’année ! Et pour le reste des petites envies par ci par là auxquelles j’ai envie de consacrer plus de temps !

Notre maison : Cette année 2018 va voir se réaliser notre envie de devenir propriétaire ! Les travaux ont commencés début octobre 2017 et vu la vitesse à laquelle cela avance, il est possible que nous y emménagions en avril ! Autant vous dire qu’on a hâte !! En attendant je flâne sur Pinterest pour trouver des inspirations déco ! Et bien sûr ce ne sont pas les idées qui manquent ! Peut-être que je vous ferai quelques articles à ce sujet une fois la déco terminée !! 😉

Un potager et un compost : Qui dit maison, dit jardin et donc potager ! J’en rêve depuis des années à tel point qu’on a pensé l’implantation de la maison pour avoir un grand jardin et ainsi avoir différents espaces potager en fonction de l’ensoleillement. Cerise sur le gâteau : en emménageant au printemps je vais pouvoir penser à toutes mes plantations pour l’été ! A nous courgettes, aubergines, basilic, framboises….. Actuellement nous avons déjà un petit espace vert mais tout pentu et avec une très mauvais terre… Deux années de suite que je plante des courgettes et rien ne pousse ! J’espère avoir plus de chance cette fois-ci. Et qui dit potager dit aussi compost pour réduire encore plus nos poubelles et avoir un bel engrais vert pour le potager ! Peut-être allons-nous mettre aussi deux ou trois poules car cela ferait très plaisir à Antho !

Un projet professionnel : Il est dans nos têtes depuis au moins un an car on désire se mettre à notre compte. On l’a pensé, réfléchi, digéré et on va passer à la phase concrète de mise en place d’ici peu. Comme sa réalisation ne dépend pas exclusivement de nous, je ne veux pas mettre la charrue avant les bœufs… Mais on croise les doigts très forts pour qu’il voie le jour d’ici la fin de l’année. Pour ceux qui nous connaissent, vous savez de quoi je parle, pour les autres, je vous laisse encore un peu de suspense !!

Le Zéro Déchet et le minimalisme : Et oui on continue le zéro déchet car on en est encore loin et on tient vraiment à atteindre le minimum de poubelles possible. De plus, on a toujours tendance à accumuler bien des choses qu’on n’utilise pas ou très peu… On souhaite que notre future maison soit cosy, aérée et minimaliste ! Nous allons donc profiter du déménagement on souhaite en profiter pour désencombrer le plus possible.

Encore plus de lecture : Comme vous avez pu le lire dans mon article Mes lectures de Novembre, je me suis remise à lire ! Et le Cold Winter Challenge (dont je vous parle ici) m’a bien aidé ! J’espère donc me tenir à un article par mois sur le blog pour vous faire part de mes découvertes littéraires !

De la couture : J’ai eu à Noël l’année dernière une magnifique machine à coudre ! Avec la première année de notre fils je n’ai pas vraiment eu le temps de m’y mettre. Cette année je me lance donc le défi personnel d’une réalisation de couture par mois ! Ce sera l’occasion si ça vous intéresse de vous poster des petits tutos. Je suis d’ailleurs en train de réaliser un snood pour bébé ouistiti dans une vieille gigoteuse dont la fermeture éclair était cassée !

Profiter de la vie tout simplement : On ne le répétera jamais assez, mais le temps file à toute vitesse, et nous n’avons pas vu la première année de notre fils passée ! On souhaite donc profiter de lui, de notre vie de famille et de couple le plus possible. Cette année, encore plus que les autres on veut passer du temps ensemble !

Et vous quels sont vos projets pour cette nouvelle année?

Cold Winter Challenge 2017

On est le 1er Décembre, il neige et en plus aujourd’hui c’est le début du Cold Winter Challenge !! Cold machin quoi??!!! Je m’explique!

Je suis tombée par hasard, il y  a trois semaine de cela, sur une youtubeuse/blogueuse littéraire que j’aime beaucoup : Margaud Liseuse Rien qu’à voir sa bibliothèque ça me fait rêver!!
L’idée de ce Cold Winter Challenge c’est de se concocter une petite PAL (Pile A Lire) spéciale hiver et fêtes de fin d’année, dans laquelle on va piocher de belles histoires à lire durant toute la durée de ce challenge, c’est à dire entre le 1er Décembre et le 31 janvier. Ce n’est pas à celui ou celle qui lira le plus de livres mais il s’agit de se faire plaisir ! Je me vois déjà avec un bon livre et une bonne tasse de thé chaud aux épices de Noël dans la main!
Pour que le challenge soit respecté il suffit tout simplement de choisir un livre qui correspond à l’un des 4 menus qui nous sont proposés cette année. Les voici :

  • La magie de Noël : lire un livre en lien avec cette fête (de près ou de loin)

  • Flocons magiques : lire un livre du genre fantasy, fantastique…bref magique, mais pas forcément en lien avec Noël ou l’hiver.

  • Marcher dans la neige : lire un livre de natur writing, de littérature de voyage

  • Stalactites ensanglantées : lire un polar/thriller qui se passe durant l’hiver, où durant une période froide.

Suite à ça je m’étais concoctée une liste des livres qui me faisaient le plus envie. Malheureusement une fois arrivée à la médiathèque soit ils étaient déjà empruntés, soit il fallait les faire venir d’une autre bibliothèque du réseau et donc patienter une semaine de plus. Impatiente que je suis, j’ai donc choisi trois autres livres. Suivant ma vitesse de lecture (et si j’en achète… craquera ou craquera pas??) j’en rajouterai surement quelques uns!

Voici ma sélection :

  • La Magie de Noël : Le coffret de Noël de Richard Paul Evans

  • Flocons Magiques : Harry Potter à l’école des sorciers (il fait partie de mes lectures de Novembre que vous retrouvez ici mais je ne l’ai pas encore fini…)

  • Marcher dans la neige : Croc-Blanc de Jack London et Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson

  • En hors catégorie : Un aigle dans la neige de Michael Morpurgo.

Je viendrai vous faire un bilan de mes lectures à la fin de ce challenge!
Ça vous dit de participer?

Mes lectures de Novembre

Je suis passionnée de livres ! J’ai d’ailleurs fait un bac L et une licence de lettres modernes ! J’adore découvrir de nouveaux personnages qui m’embarquent dans leurs univers ! A chaque livre une nouvelle ambiance dans laquelle se plonger ! C’est fou comme quelques mots sur des pages peuvent nous faire rire, pleurer, rêver, nous effrayer ou bien nous émerveiller !

Ce mois-ci, j’ai de nouveau pris le temps de lire tout simplement ! En devenant maman, et même avant, j’ai délaissé la lecture pour passer du temps avec mon mari et mon bébé, pour faire du ménage, regarder des séries (faudra que je vous en parle aussi car je suis une accroc des séries !!!!), ou même jouer sur mon téléphone…. Au lieu de trainer sur les réseaux sociaux et jouer sur mon téléphone pendant mon petit-déjeuner : je lis ! Au lieu de regarder des séries pendant la sieste des enfants : je lis ! Et le soir au lieu de jouer (encore…) sur mon téléphone : je lis ! Comme quoi du temps on en trouve toujours, il suffit de prioriser nos envies ! Me voilà donc de nouveau moi-même avec un livre qui me suit peu importe où je vais !

Bref, je me suis dit que tant qu’à lire, pourquoi pas partager mes lectures avec vous ! Aussitôt dit aussitôt fait : voici mes lectures de Novembre !

  • Le jour où Anita envoya tout balader de  Katarina Bivald :
    J’ai acheté ce livre un peu sur un coup de tête. Le titre m’a attiré car il reflétait mon humeur du moment. Une fois rentrée à la maison, j’ai lu les deux premiers chapitres mais rien de bien palpitant… Quelques mois plus tard, ’ai rendez-vous chez le coiffeur et plutôt que de lire des magazines pour patienter, je l’ai repris avec moi. Et cette fois-ci, une fois les 50 premières pages passées, je me suis attachée au personnage principal et j’ai eu envie de découvrir la suite ! Je l’ai dévorée en 3 jours !! Anita est drôle, touchante et maladroite ! On passe avec elle un très bon moment.

  • Grey de E.L. James :
    Au vu du succès rencontré par les 3 tomes précédents au moment de leur sortie, je les avais lu mais sans grande conviction. Ce quatrième tome reprend l’histoire du premier mais cette fois-ci racontée par Christian Grey. Il nous livre les souvenirs douloureux de son enfance, ses plus sombres pensées mais aussi l’attachement croissant qu’il ressent pour Ana. J’ai trouvé Christian Grey plus humain mais c’est pas pour ça que je l’apprécie plus…. Si suite il y a je la lirai par curiosité mais ça ne me semble pas vraiment nécessaire.

  • L’appel de la forêt de Jack London :
    Ce livre est un peu une madeleine de Proust ! C’est le genre de livre que je garde dans ma bibliothèque même si je ne l’ai pas lu depuis au moins 20 ans !!! Il appartenait à mon frère (Simon si tu passes par là) et me rappelle des vacances d’été au camping où ma belle-mère nous en faisait la lecture.
    Ceux sont les aventures de Buck, un saint-Bernard, qui passe d’une confortable place de chien de compagnie à la dure vie de chiens de traineau. Tantôt courageux, rebelle et sauvage, il résiste au gourdin et au froid ce qui le rend d’autant plus attachant. 12 chapitres et moins de 150 pages, il est selon moi un classique des livres de jeunesse ! Je m’imagine très bien en faire moi-même la lecture à mon fils dans quelques années !

  • Harry Potter à l’école des sorciers de J.K. Rowling :
    Est-ce bien nécessaire de le présenter ??? Si oui empruntez-le, achetez-le, et lisez le vite !! Un incontournable que je relis chaque fois avec autant de plaisir ! Il est mon livre doudou en attendant de me ruer dans les rayons de la médiathèque car Oui ! j’ai ENFIN pris mon abonnement !!!!

Et vous, quels livres avec-vous lu ce mois-ci ?

Notre démarche vers le Zéro Déchets

Pour ce premier article, je vais vous parler de « Zéro Déchets » car je crois que c’est une belle façon de vous introduire dans notre quotidien!

Qu’est-ce que le « Zéro Déchets » ?

Ma définition (très simplifiée) : Le Zéro Déchets c’est une démarche qui vise à repenser son mode de vie dans le but de produire moins de déchets qu’ils soient recyclables ou non.

Pourquoi on s’est lancé ?

Il y a plusieurs raisons à notre démarche.

Tout d’abord une raison environnementale . Le « Zéro déchets » est quelque chose qui me tient à cœur depuis quelques années déjà. Je suis très sensible à tout ce qui touche à l’environnement et voir notre planète se dégrader ainsi parce qu’une majorité de personne n’en a rien à faire à tendance à m’agacer… Mais se lancer dans une telle démarche seule à la maison n’est pas une mince affaire ! Et oh joie ! Quand je suis tombée enceinte en mars 2016, et que les questions de l’avenir, de la santé et du bien-être de notre futur bébé se sont posés, Anthony s’est alors investi à 1000% dans cette cause ! Et même si pour lui la raison principale était de faire des économies, je m’en fiche, l’important c’est qu’il soit partant !

Car oui, le zéro déchets c’est aussi faire des économies . Prenons un exemple concret d’une femme qui tous les jours se maquille. Elle a donc besoin tous les soirs avant d’aller dormir de se démaquiller. Un paquet de cotons jetables coûte en moyenne 2€. On part sur l’idée d’un paquet de cotons par mois ce qui fait qu’en une année vous aller dépenser environ 24 euros en cotons, un peu plus si le matin vous utilisez aussi un coton pour vous débarbouiller et vous mettre une lotion quelconque sur le visage. Bien évidemment multipliez 24€ par le nombre d’années durant lesquelles vous allez vous maquillez ! Or, nous à la maison, nous nous sommes équipés d’une vingtaine de contons lavables pour le prix d’environ 30€, et c’est tout. Je pense même que j’aurai pu faire des économies en plus si je les avais cousu moi-même ! Ce calcul est valable pour tous les produits à usage unique que l’on trouve dans le commerce tels que les cotons-tiges, les lingettes pour bébé, l’essuie-tout…. (Je vous ferai bientôt un article pour vous présenter toutes nos alternatives lavables)

Le Zéro Déchets c’est réfléchir à son mode de consommation . Quand vous achetez au rayon biscuit un gâteau qui est emballé dans un sachet qui est lui-même emballé dans une boîte en carton et qu’à peine arrivé chez vous vous le mettez à la poubelle…..

La dernière raison qui nous a poussé vers le Zéro Dechet c’est la santé . On ne peut pas limiter ses déchets en continuant d’aller faire nos courses dans un supermarché lambda, roi de l’emballage et des ingrédients dont on n’arrive même pas à prononcer le nom ! Ainsi on a fait le choix de se tourner vers des producteurs locaux, des maraichers, des épiceries qui vendent leurs produits en vracs (et pas forcément des épiceries bio de grande enseigne car non, du bio qui vient de l’autre bout du monde ce n’est pas bon pour la planète…). On fait donc le choix d’aller à la source et de n’acheter que des produits bruts! La transformation c’est notre affaire car comme ça au moins on sait ce qu’on mange!!

Si après tout ça vous n’êtes pas convaincu, je vais vous sortir mon dernier argument choc  !! Quand j’ai posé la question à Anthony en écrivant cette article « Qu’est ce qui t’as convaincu pour aller vers le ZD ? » il m’a répondu : « Moins de poubelles à sortir » !!

Notre but étant d’aller vers le 0 poubelles bien sûr !